dimanche 8 août 2010

L'Algérie, coeur du Maghreb classique

De la prise de Carthage par les Islamo-Arabes à l'allégeance à l'Empire ottoman du maître d'Alger, l'histoire d'un Maghreb classique où l'Algérie n'existe pas encore. Sur fond de structuration tribale de la société, des Etats régionaux, almoravide et almohade, voient le jour. L'auteur étudie la progressive marginalisation de la région débouchant sur une réorientation émotionnelle du religieux.

- Gilbert Meynier, L'Algérie, coeur du Maghreb classiquede l'ouverture islamo-arabe au repli (698-1518), La Découverte, 2010.

Aucun commentaire: